Vous êtes ici : Accueil / Recherches / Projets en cours / Projet MAISEO de la Fondation STAE du RTRA / Objectifs scientifiques

Objectifs scientifiques

Par dynbio — Dernière modification 04/05/2015 16:08

Objectifs scientifiques

Le projet MAISOE

Ce projet a pour objectifs de développer et de valider des microcapteurs in situ afin d'analyser en continu les concentrations et la spéciation d'éléments pouvant être présents à l'état de traces, éléments jouant le rôle de nutriments dans la croissance du phytoplancton (milieu océanique ou fluides hydrothermaux) ou pouvant être très toxiques comme le mercure (surfaces continentales). Ces systèmes naturels sont hostiles et compliqués par leur hétérogénéité, nécessitant une protection anti-corrosion et anti-salissure afin d'assurer à ces microcapteurs des mesures fiables en continu sur des temps longs, dans des endroits inaccessibles.
Les résultats escomptés consisteront en la fourniture de prototypes de microcapteurs dédiés à la détection qualitative et quantitative des composés choisis, dans un premier temps à l'échelle du laboratoire avec des matrices de référence puis dans des systèmes naturels. Il sera aussi important d'aboutir à des instruments peu onéreux, miniaturisés et robustes par l'intégration des différentes fonctions. En conséquence, les impacts scientifiques et socio-économiques seront majeurs permettant à notre partenariat d'envisager par la suite des projets de transfert de technologie.

Ce projet favorisera la mise en place d'un réseau d' excellence reconnu au niveau de la Région Midi Pyrénées. Les délivrables permettront de mieux comprendre les impacts des éléments étudiés sur leur biogéochimie et les grands cycles en général et d'apporter de nouvelles mesures pour la modélisation du changement global.

Sept grands partenaires aux expertises variées sont réunis dans ce projet. Les actions abordées sont les suivantes :

Le projet ANESIS : Autonomous Nutrient Electrochemical Sensor In Situ.

Points forts du projet ANESIS :

  • Les sels nutritifs en milieu marin : De nouveaux capteurs électrochimiques autonomes et in situ pour la mesure des concentrations en nitrate et silicate en milieu marin.
  • Développement des techniques d'analyses environnementales in situ simples, rapides et peu coûteuses : nouveaux concepts de microcapteurs intégrés en technologie silicium et polymères.
  • Procédés de fabrication collective à faible coût, issus de la microélectronique.
  • Précision de l'ordre de 1 % .
  • Résistance à la pression.
  • Détection électrochimique : miniaturisation, flexibilité, réduction du temps de réponse, diminution de la consommation en énergie et portabilité.
  • Adaptable sur véhicules type Provor, Glider.

ImageSchemaAnesis

Actions sur le document

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées