L'altimétrie spatiale

Par octavosd — Dernière modification 11/03/2011 10:01

L'altimétrie spatiale s'est développée dès la fin des années 1970 avec les missions Geos 3 (1975), Seasat (1978) puis Geosat (1985-1989). L'essentiel des études basées sur ces missions a concerné la mesure du géoïde marin et les applications à la structure de la lithosphère océanique et du manteau supérieur. Au cours de la décennie 1990 se sont développées les premières applications océanographiques de l'altimétrie grâce aux missions franco-américaines Topex-Poseidon (1992-2006) et Jason-1 (2001-), et européennes ERS-1 (1991-1996), ERS-2 (1995-) et ENVISAT (2002-).
De nombreux travaux sur les différentes corrections géophysiques ont permis d'améliorer de façon spectaculaire la précision de détermination de la hauteur instantanée de la mer, ouvrant de nombreux champs d'application en océanographie.

Au cours des dernières années, une application importante de l'altimétrie s'est développée : la mesure très précise de l'évolution temporelle du niveau moyen global de la mer, ainsi que du niveau des lacs continentaux, des mers fermées et des grands fleuves (voir la rubrique résultats ).


En décembre 2001 a été lancé le successeur de Topex-Poseidon : JASON-1. Cette mission altimétrique aux caractéristiques similaires à celle de Topex-Poseidon permet d'allonger les séries temporelles de hauteur de la mer, essentielles pour les applications scientifiques et opérationnelles de l'océanographie spatiale, ainsi qu'au développement de l'hydrologie spatiale. La plate-forme européenne ENVISAT lancée en mars 2002, contribue aussi à ces objectifs.

Actions sur le document

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées