Vous êtes ici : Accueil / Recherches / Equipes / Echanges Côte-Large / Thématiques / Processus littoraux et estuariens / Dynamique du littoral - Golfe de Guinée

Dynamique du littoral - Golfe de Guinée

Par ecola — Dernière modification 12/09/2014 14:22

Réponse du littoral du Golfe de Guinée à un forçage océanique multi-échelle: de l'évènementiel à la variabilité climatique


L'objectif scientifique premier est d'améliorer nos connaissances sur la dynamique des littoraux tropicaux, peu connus mais qui représentent actuellement un enjeu important pour le développement socio économique des pays concernés, qui sont soumis à un forçage océanique multi-échelle complexe.

- Par exemple, le littoral du Golfe de Guinée est soumis à un régime de mousson générant localement des houles courtes avec une forte variabilité interannuelle mais également des houles longues d'origine extra-tropique venant des tempêtes dans l'Atlantique Sud. Quelle est la réponse du littoral à ces échelles temporelles (événementielle, saisonnière, interannuelle) ?

- La caractérisation des processus à l'échelle événementielle responsables de l'évolution observée (forte érosion jusqu'à 10 m/an au Bénin) et d'une des plus fortes dérives littorales au monde est également un enjeu majeur. Par quels mécanismes (transferts en fréquence, swash, réflexion...etc) ces houles longues sont dissipées sur ce littoral réflectif ? Quels sont les processus à l'origine de la dérive littorale et de sa variabilité (e.g. modulation tidale, instabilités de jet ou flash rips) ? Quels sont les mécanismes d'interaction hydro-morphologiques responsables de l'évolution rapide du haut de plage (e.g. formation de structures périodiques de croissants de plage) ?

L'originalité de ce projet est de chercher à comprendre le lien entre ces échelles de temps. La complémentarité des approches à l'échelle court terme (campagnes) et long terme (vidéo) vise à apporter des éléments de réponse sur l'effet intégré de ces processus sur l'évolution long terme, qui reste aujourd'hui une question ouverte.

La méconnaissance de l'évolution long terme du littoral réside principalement dans le manque d'observations à la fois continues et pérennes. Un des objectifs de ce projet est de contribuer à l'effort mené actuellement par la communauté scientifique internationale pour développer un réseau de d'observation du littoral. En particulier, depuis l'installation réussie dans le cadre de la première année de ce projet à Grand Popo au Bénin, l'Observatoire Ouest Africain du Littoral (MOLOA, en collaboration avec UMRs IRD, LEMAR, LDO, LEGOS) a décidé de financer l'installation de tels systèmes dans différents pays sur des sites focaux d'intérêts. Suivant l'exemple du système du Bénin, trois sont en cours de déploiement, au Ghana, Cameroun et Sénégal.

Figure 1: Evolution du trait de côte sur la plage de Grand Popo, Bénin, Afrique de l'Ouest, sur une durée de 1 an de février 2013 à février 2014. Données journalières (gris) collectées par imagerie vidéo et lissé sur 15 jours (noir).


Contact: R. Almar (LEGOS/IRD).


Actions sur le document

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées