You are here: Home / Research / Groups / Complex coupled systems / these_et_hdr / abstract_these_claire_pottier

abstract_these_claire_pottier

by DYNBIO last modified Sep 10, 2014 02:39 PM

Combinaison multi-capteurs de données de couleur de l'eau: Application en océanographie opérationelle

 

Auteur: Claire Pottier

Directrice de thèse: Véronique GARÇON
Discipline : Traitement d’Image en Océanographie Spatiale
Lieu et date de soutenance: OMP (Salle Coriolis) le 22 décembre 2006
Laboratoire : Laboratoire d’Etude en Géophysique et
Océanographie Spatiales, UMR 5566 CNRS/UPS/CNES/IRD, Observatoire Midi-Pyrénées 18 avenue Edouard Belin, 31401 Toulouse Cedex 9, France

 

Le phytoplancton joue un rôle important dans le cycle du carbone sur Terre, de par l’absorption du dioxyde de carbone au cours de la photosynthèse. Si les campagnes en mer offrent la possibilité d'acquérir des données à haute fréquence et à fine échelle spatio-temporelle, l'observation spatiale procure une description synoptique et sur de longues périodes de la chlorophylle-a, pigment principal du phytoplancton océanique. Chaque mission satellitaire qui mesure la couleur de l’eau est limitée en couverture océanique (traces du satellite, nuages, etc.). La couverture spatiale journalière peut augmenter considérablement en combinant les données issues de plusieurs satellites. L'objectif de cette thèse a été de concevoir, développer et tester des méthodes de combinaison de données couleur de l'eau, provenant des capteurs américains SeaWiFS et MODIS/Aqua, pour des applications en temps réel relevant de l'océanographie opérationnelle. Trois concepts ont été retenus : la moyenne pondérée par l’erreur capteur (conserve la netteté des structures mais n’utilise que les données existantes), l’analyse objective (améliore la couverture spatiale, mais lisse le champ en contrepartie), et une dernière approche innovante basée sur la transformée en ondelettes (conserve la netteté des structures et améliore la couverture du champ). L’opérationnalité de ces trois méthodes a été démontrée. L’intérêt d’utiliser des données combinées a été montré à travers la mise en évidence des modes de variabilité dominants de la dynamique océanographique et biologique dans l’Océan Austral, en utilisant les données combinées SeaWiFS + MODIS/Aqua de la ceinture circumpolaire pour la période 2002-2006.

Mots-clés : couleur de l’eau, données satellitaires / données in situ, moyenne pondérée, analyse objective, ondelettes, Océan Austral

Document Actions

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées