You are here: Home / Research / Groups / Complex coupled systems / AMOP

AMOP

by Webmaster Legos last modified Sep 08, 2014 09:47 AM

 

Objectif général :

  • Améliorer notre  compréhension de l’ensemble des mécanismes de contrôle de la Zone de Minimum d’Oxygène (ZMO) au large du Pérou et  étudier les impacts de la désoxygénation sur les cycles biogéochimiques et sur l’écosystème marin.

Objectifs spécifiques:

  • Réalisation d’une campagne à la mer et déploiement d’un mouillage. Collecte de données dans la ZMO du Pérou
  • Développement d’une plateforme de modélisation complétée par approches in situ, satellitale et en laboratoire
  • Analyse et interprétation scientifiques des données recueillies.


Enjeux scientifiques et sociétaux

AMOP, en tant que projet trans-disciplinaire, s’inscrit dans les préoccupations actuelles concernant la gestion des ressources et l’adaptation au changement climatique, et dans les programmes internationaux comme CLIVAR, SOLAS et IMBER, car les OMZs, associées à une activité d’upwelling et de productivité intenses, sont connues pour jouer un rôle-clé à la fois sur l’évolution du climat et des écosystèmes. Les OMZs sont fortement impliquées dans les cycles des gaz à effet de serre (CO2, N2O intervenant également dans la destruction de l’ozone stratosphérique, CH4) et du DMS et autres aérosols marins régulant la formation des nuages, ce qui impacte potentiellement la variabilité climatique à différentes échelles (e.g. l’Oscillation Australe El Niño). AMOP contribue à:

  • décrire les processus physiques et biogéochimiques, et les différentes échelles spatio-temporelles de l’OMZ,
  • fournir des mesures de haute qualité en O2 et caractériser en détail la matière organique,
  • comprendre le fonctionnement d’un système-clé pour l’économie locale et globale (e.g. plus importante pêche de petits pélagiques au Pérou), avec des conséquences sociales, législatives, politiques et culturelles (e.g. impact sur la biodiversité, épisode de contamination des plages, quota d’émission de CO2)


 

 

 AMOP_fig4

Une plateforme de modélisation régionale couplée océan-atmosphère haute résolution réaliste

Partenaires

AU: Aahrus University (Danemark)

CICESE: Centro de Investigación Científica y de Educación Superior de Ensenada (Mexique)

COM: Centro Oceanografico de Malaga (Espagne)

DT/INSU: Division Technique de l’Insitut National des Sciences de l’Univers (CNRS)

ECOSYM: Laboratoire Écologie des systèmes marins côtiers (Montpellier)

EPOC: Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux (Bordeaux)

Ifremer: Institut français pour la recherche et l’exploitation de la mer (Plouzané)

GEOMAR: Helmholtz Center for Ocean Research Kiel (Allemagne)

IGP: Instituto de Geofisica del Peru (Pérou)

IMAGO: Instrumentation, Moyens Analytiques, Observatoires en Géophysique et Océanographie (Plouzané)

IMARPE: Instituto del Mar del Peru (Pérou) 

ISTO: Institut des Sciences de la Terre d'Orléans (Orléans)

LATMOS: Laboratoire atmosphères, milieux et observations spatiales (Guyancourt)

LEGOS: Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales (Toulouse)

LEMAR : Laboratoire des Sciences de l'Environnement marin (Plouzané)

LOCEAN: Laboratoire d’Océanographie et du Climat : Expérimentations et Approches Numériques (Paris)

LOMIC: Laboratoire d'océanographie microbienne (Banyuls/s/Mer)

LOV: Laboratoire d’Océanographie de Villefranche (Villefranche/s/Mer)

LSCE: Laboratoire des sciences du climat et l'environnement (Gif/s/Yvette)

MIO: Institut Méditerranéen d'Océanologie (Marseille)

UABC: Universidad Autonoma de Baja California (Mexique)

UCLA: University of California, Los Angeles (USA)

 

Financements: INSU/CNRS, IRD, IFREMER, LEGOS, SFB754 allemand Labels : LEFE/CYBER, GMMC

 


Document Actions

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées