Vous êtes ici : Accueil / Evénements / Séminaires / Séminaires Septembre 2015-Août 2016 / Jeudi 17 Septembre - Dynamique hydro-sédimentaire des côtes dominées par la houle et par la marée
Navigation
« Décembre 2016 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

Jeudi 17 Septembre - Dynamique hydro-sédimentaire des côtes dominées par la houle et par la marée

Par semsou — Dernière modification 11/09/2015 16:41
Quand ? Le 17/09/2015,
de 14:00 à 15:00
Où ? Salle Coriolis
Participants Xavier Bertin, Université de La Rochelle, CNRS
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Xavier Bertin, Université de La Rochelle, CNRS

Titre: Dynamique hydro-sédimentaire des côtes dominées par la houle et par la marée

Résumé: Les travaux de recherche que j’ai menés au cours des dix dernières années visent à améliorer la compréhension de la dynamique hydro-sédimentaire des côtes  soumises à l’action combinée des vagues et de la marée. L’approche retenue combine l’acquisition et l’analyse de mesures in situ et le développement d’un système de modélisation numérique réalisant le couplage entre la circulation hydrodynamique, les vagues, le transport sédimentaire et l’évolution du fond. Le développement de modèles régionaux de vagues, de marées et de surcotes a permis de calculer des conditions aux limites précises pour les modèles locaux mais aussi de mieux caractériser les forçages incidents. En particuliers, ces travaux ont permis de mieux comprendre la variabilité interannuelle des climats de vague dans l’Atlantique Nord et son contrôle par l’Oscillation Nord Atlantique. Ces travaux ont également permis d’expliquer les processus physiques contrôlant les surcotes et les submersions marines, notamment dans le cadre de la tempête Xynthia. Une méthode originale combinant traçages fluorescents et simulations numériques a ensuite permis d’améliorer l’estimation de la dérive littorale et de montrer sa forte variabilité liée à celle des climats de vague. L’analyse des processus physiques contrôlant les embouchures tidales a montré que leur comblement résultait de la superposition de mécanismes induits pas les vagues : (1) compensation partielle du forçage des vagues par le gradient de pression barotrope au niveau de l’embouchure, (2) présence d’un gradient latéral de gradient barotrope et part et d’autre de l’embouchure et (3) blocage des vagues et des ondes infra-gravitaires par les courants de jusant. Mes travaux en cours et perspectives de recherche concernent : (1) la modélisation morphodynamique à long terme avec une approche 2DH et (1) l’analyse des processus physiques à court terme (interactions vagues-courants, ondes infra-gravitaires, etc.) à l’aide d’une approche 3D.

Actions sur le document

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées