Vous êtes ici : Accueil / Evénements / Séminaires / Séminaires Septembre 2014-Août 2015 / Jeudi 29 janvier - Quels sont les mécanismes qui contrôlent les scenarii futurs du vent favorable a l'upwelling côtier du Pérou et du Chili?
Navigation
« Décembre 2016 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

Jeudi 29 janvier - Quels sont les mécanismes qui contrôlent les scenarii futurs du vent favorable a l'upwelling côtier du Pérou et du Chili?

Par semsou — Dernière modification 13/01/2015 09:36
Quand ? Le 29/01/2015,
de 11:00 à 12:00
Où ? Salle Coriolis
Participants Ali Belmadani - Department of Geophysics and Millenium Institute of Oceanography, Universidad de Concepcion, Chile
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal


Ali Belmadani - Department of Geophysics and Millenium Institute of Oceanography, Universidad de Concepcion, Chile

 

Titre: Quels sont les mécanismes qui contrôlent les scenarii futurs du vent favorable a l'upwelling côtier du Pérou et du Chili?

 

Résumé: La dynamique du systeme d'upwelling du Pérou–Chili (SUPC) est principalement contrôlée par la composante parallele a la côte et le rotationnel de la tension de vent en surface, comme dans les autres systemes d'upwelling de bord est. Des études précédentes ont suggéré que les vents favorables a l'upwelling pourraient s'intensifier avec le changement climatique, en raison d'une augmentation du gradient de pression transversal a la côte, lui-même associé au contraste thermique océan-continent. Un downscaling (descente d'échelle) dynamique de scenarii climatiques issus d'un modele couplé de circulation générale (MCCG), effectué au moyen d'un modele atmosphérique sur une grille étirée avec une résolution horizontale augmentée dans le SUPC, est mis en place afin d'étudier les processus conduisant aux changements des vents de surface. Les vents downscalés associés au climat présent reproduisent raisonnablement bien les observations climatologiques. Les vents downscalés associés au changement climatique présentent une intensification au large du Chili central au sud de 35°S (vers 30°S–35°S) en été (hiver) austral et un affaiblissement ailleurs. Un bilan de quantité de mouvement dans la direction parallele a la côte montre que le ralentissement (l'accélération) du vent au Pérou et au Nord du Chili (au Chili central) est associé(e) a une diminution (augmentation) du gradient de pression parallele a la côte. Tandis que l'intensification au large du Chili est probablement due au déplacement vers le pôle et a l'intensification de l'Anticyclone du Pacifique Sud, le ralentissement au large du Pérou pourrait être lié a une augmentation de la précipitation dans les tropiques et aux anomalies convectives associées, comme le suggere l'analyse du bilan de vorticité. Par ailleurs, l'augmentation du contraste thermique océan-continent ne semble pas induire des changements similaires du gradient de pression transversal a la côte. les résultats obtenus a partir d'un autre modele atmosphérique avec forcage MCCG et scenarii climatiques distincts suggerent que les projections de changement du vent au Pérou sont sensibles aux changements simultanés de température de surface de la mer et de précipitation.

Actions sur le document

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées