Vous êtes ici : Accueil / Evénements / Séminaires / Séminaires Septembre 2013 - Août 2014 / Lundi 17 Février - Utilisation des températures de surface MODIS et du modèle de neige Crocus pour comprendre le biais chaud des réanalyses ERA-Interim en Antarctique
Navigation
« Décembre 2016 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

Lundi 17 Février - Utilisation des températures de surface MODIS et du modèle de neige Crocus pour comprendre le biais chaud des réanalyses ERA-Interim en Antarctique

Par semsou — Dernière modification 10/02/2014 11:55
Quand ? Le 17/02/2014,
de 11:00 à 12:00
Où ? salle Coriolis
Participants Hélène Fréville, CNRM/GAME
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal


Hélène Fréville, CNRM/GAME


TITRE: Utilisation des températures de surface MODIS et du modèle de neige Crocus pour comprendre le biais chaud des réanalyses ERA-Interim en Antarctique


Résumé: Les températures de surface MODIS sur le continent Antarctique couvrant la période 2000-2011 ont été projetées à un pas de temps horaire sur une grille à 25km de résolution. Les orbites des satellites AQUA et TERRA et la largeur de leurs fauchées associées à de rares conditions nuageuses procurent un grand nombre d'observations de bonne qualité : en moyenne, les données MODIS horaires sont disponibles 14 heures par jour autour du Pôle Sud et plus de 9 heures par jour sur une grande partie du Plateau Antarctique. Les températures de surface MODIS traitées ont été comparées aux températures de surface in situ mesurées en 2009 par 7 stations instrumentales BSRN et AWS. Malgré d'occasionnelles erreurs dans la détection des nuages, les températures de surface MODIS montrent de bons résultats, avec un biais entre -2,0 et 1,2°C et des erreurs quadratiques moyennes entre 2,7 et 4,8°C pour 5 stations localisées sur le Plateau. Ces résultats montrent que les températures de surface MODIS peuvent être utilisées comme une référence riche et solide dans l'évaluation de simulations. Nous avons ainsi analysé la performance des températures de surface des réanalyses ERA-Interim. Lors des conditions météorologiques détectées sans nuage par MODIS, ERA-Interim montre un biais chaud général en Antarctique entre +3 et +6°C sur le Plateau quelque soit la saison. Une comparaison avec les mesures in situ montre que ce biais n'est pas strictement limité aux conditions « ciel clair ». Une comparaison détaillée entre simulations du modèle de neige Crocus, forcé par ERA-Interim, et simulations ERA-Interim/land montre que ce biais chaud peut être essentiellement dû à une surestimation des flux turbulents de surface en conditions très stables.

Actions sur le document

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées