Vous êtes ici : Accueil / Evénements / Séminaires / Séminaires Septembre 2013 - Août 2014 / Mardi 4 Février - Mélange induit par les ondes internes dans l'océan: paramétrisations et impacts dans un modèle de climat
Navigation
« Décembre 2016 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

Mardi 4 Février - Mélange induit par les ondes internes dans l'océan: paramétrisations et impacts dans un modèle de climat

Par semsou — Dernière modification 28/01/2014 00:28
Quand ? Le 04/02/2014,
de 14:00 à 15:00
Où ? Salle Pyrénées
Participants Angélique Melet, LEGOS
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

 

Angélique Melet, LEGOS

 

Titre: Mélange induit par les ondes internes dans l'océan: paramétrisations et impacts dans un modèle de climat.

 

Résumé:

Le mélange turbulent permet de clore le bilan énergétique de l'océan en dissipant l'énergie injectée par les vents et la marée. Cette dissipation d'énergie par mélange diapycnal (à travers les surfaces de densité constante) joue un rôle primordial dans le maintien de la stratification océanique et de la circulation méridienne de retournement (MOC), ou encore dans la distribution de chaleur, de CO2ou de nutriments. Dans l'océan intérieur, le mélange diapycnal est principalement maintenu par le déferlement d'ondes internes. Ce processus de petite échelle n'est pas résolu dans les modèles d'océan et de climat et doit être paramétrisé. Dans la plupart des modèles récents de climat, seule la dissipation locale des ondes de marée interne est paramétrisée de façon explicite, mais selon un schéma semi-empirique.

Au cours de ce séminaire, je présenterai les impacts sur l'océan de nouvelles paramétrisations qui soit reposent sur des bases plus physiques, soit s'intéressent à des processus actuellement non pris en compte dans les modèles de climat (dissipation d'ondes de relief générées par les écoulements géostrophiques, dissipation d'ondes de marée interne loin de leurs sources, génération d'ondes de marée interne par la topographie de petite échelle non résolue dans les produits topographiques classiques). Ces paramétrisations sont implémentées dans le modèle de climat CM2G/ESM2G du GFDL. A travers des expériences de sensibilité, je montrerai que l'état de l'océan (MOC, champs de température, ...) est sensible à la fois à la distribution verticale du mélange induit par les ondes internes, et à la distribution spatiale de leurs sources d'énergie.

Actions sur le document

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées