You are here: Home / Events / Seminars / Seminaires 2008

Seminaires 2008

by SEMSOU last modified Feb 03, 2014 05:15 PM

Séminaires 2008

DECEMBRE 2008

Jeudi 11 décembre à 11h45 en salle Pyrénées

Ester Garcia (Université Autonome de Barcelone)

Titre : Radium isotopes as tracers of submarine groundwater discharge in the coastal zone

Résumé : Submarine groundwater discharge (SGD) is defined as any flow of water at continental margins from the seabed to the coastal ocean, regardless of fluid composition or driving force. The flux of submarine groundwater discharge has been hypothesized to be an important vehicle for the delivery of nutrients, carbon and metals to the sea. Direct measurements of SGD are commonly not feasible due to the spatial variability of the flow, what has led to the development of indirect tools for the SGD assessment. One of the successfully applied techniques is based on the four naturally occurring radium isotopes (223Ra, 224Ra, 226Ra and 228Ra), which are enriched in groundwater compared to surface waters. I will present results of our work in two Mediterranean sites: the northern Venice Lagoon and a small karstic cove in the Minorca Island (Balearic Archipelago). We estimate the submarine groundwater flux from radium mass balances, accounting for the potential sources of radium in the coastal area. The estimated magnitude of SGD in the marshland of the Venice Lagoon ranged from 1x109 to 6x109 L·d-1 and is of the same order of magnitude than the overall riverine input to the lagoon (3x109 L·d-1). A major fraction of this SGD flux is likely recirculated seawater through the marsh. In the Minorca cove, the SGD flux is channelized via submarine springs and forms a thin and shallow layer of brackish groundwater moving offshore. The radium quartet proxy allowed us to estimate the SGD flux in 4x105 L·d-1, from which about 70% is fresh water. Fresh SGD fluxes of NO3 , SiO4 and PO4 were estimated in 18.000, 1140 and 4 microM·m-2 ·d-1, respectively, and are suggested to be responsible of phytoplankton proliferations in the cove.


Mardi 9 décembre à 11h en salle Coriolis

Vincent Taillandier (Observatoire de Villefranche-sur-Mer)

Titre : Analyse de données Lagrangiennes pour l'étude de circulations régionales en Méditerranée

Résumé : Cette présentation reporte l'analyse de différents jeux de données in-situ à partir d'une approche variationnelle d'assimilation de données. Ce travail a été motivé par les développements récents dans un contexte régional et opérationnel de l´observation Lagrangienne. Il s´agit de l´avènement des profileurs Argo dont les trajectoires fournissent une description de la circulation en subsurface. Il s´agit aussi de l´accroissement des déploiements de bouées dérivantes, mis en œuvre lors d´exercices «Marine Rapid Environmental Assessment » pour le monitorage de nappes polluantes, les sauvetages en mer... Il s´agit enfin du développement d´instrumentations nouvelles telles que les gliders. Dans ce travail, de tels jeux de données ont permis d'estimer l´activité de méso-échelle de bassins Méditérranéens, ainsi que celle induite par les instabilités de courants côtiers. Ces analyses ont permis ainsi de décrire de manière synoptique une circulation régionale (exemple du bassin Nord-Occidental), d'évaluer la dispersion vers le large à travers méandres et tourbillons des eaux côtières (exemples en Mer Adriatique et sur le Golfe du Lion), ou des eaux Atlantiques (exemple le long de la pente continentale Libyo-Egyptienne).

NOVEMBRE 2008

Jeudi 27 Novembre à 11h en salle Jules Verne

Clément de Boyer Montegut (IFREMER)

Titre : Mécanismes de la variabilité saisonnière et interannuelle de la SST dans l'upwelling de Somalie

Résumé : Summer upwelling SST off the coasts of Somalia has been shown to have an important role in the interannual variability of the monsoon precipitations along the Indian western ghats (Izumo et al., 2008). Here we use a new version of the SINTEX-F coupled model to investigate the interannual variability of the mixed layer heat budget in the Somalia upwelling region. This approach with a CGCM guarantees a closed heat budget whereas OGCM only may present some limitations when dealing with SST damping terms especially (de Boyer Montégut et al., 2007). From analysis of interannual variability of surface heat budget, we can see that strong SST anomalies are linked to subsurface processes (due to upwelling). However, horizontal advection from the south always counteract the latter effect, while atmospheric term can be both opposite or of the same sign as subsurface term. We will discuss these results in the frame of the highly dynamical environment of the Somalia current system (Southern Gyre, Great Whirl, cold wedges).


Jeudi 20 Novembre à 11h en salle Jules Verne

Ming Feng (CSIRO Marine and Atmospheric Research, Australia)

Titre : The Leeuwin Current in the southeast Indian Ocean

Résumé : Ocean circulation off the west coast of Australia is dominated by the anomalous, poleward-flowing eastern boundary current, the Leeuwin Current. The Leeuwin Current has the strongest eddy energy and net air-sea heat loss among the mid-latitude eastern boundary current systems. The ENSO related upper ocean variations propagate poleward as coastally-trapped waves along the northwest to west coast of Australia. The Leeuwin Current, its eddy field, and the air-sea latent heat flux in the region all respond to ENSO variability, being strong during the La Niña years and weak during the El Niño years. The longer term variability in the tropical Pacific also influences the Leeuwin Current and a long term model simulation has suggested that the weakening trade winds in the Pacific since 1970’s has induced a reduction of the Leeuwin Current transport by almost 30%. Marine biology and fisheries recruitments off the coast are sensitive to the Leeuwin Current variability, thus it is vital to understand the Leeuwin Current dynamics on different time scales, in order to improve the ability to manage the marine ecosystem off the west coast of Australia.


Jeudi 13 Novembre à 14h en salle Coriolis

Julien Jouanno (CLS)

Titre : Energy sources of the mesoscale variability in the Caribbean Sea

Résumé : I argue that marine radiogenic isotope records tell us more about the changing surface of our planet rather than reflecting the balance between continental and submarine hydrothermal inputs to the ocean.  Based on observed correlations between the isotope composition of river water and present surface geology, inversions of marine records of Sr and Nd suggest that the eroding continental surface in the early Paleozoic was much older than today.  The ensuing rejuvenation of the eroding continental surface lasted into the Jurassic and was followed by an aging that continued into the present.


Jeudi 6 Novembre à 11h en salle Coriolis

Bernhard Peucker-Ehrenbrink (Woods Hole Oceanographic Institution, MA, USA)

Titre : Seawater Sr, Os and Nd Isotope records – What do they tell us about the evolving continental crust?

Résumé : The circulation in the Caribbean Sea is investigated using a two-way nested high resolution configuration of the NEMO-AGRIF primitive equation model that includes the North Atlantic (1/3 degree) and Intra-Americas Sea (1/15 degree resolution). Consistent with altimetry data, the simulations show a westward growth of baroclinic eddies with maxima of variability in the Colombia Basin. The mesoscale variability presents a westward shift from periods of 50 days near the Lesser Antilles to periods of 100 days in the Cayman Basin associated with the growth and merging of eddies. Energy diagnostics suggest that baroclinic instability is the dominant mechanism controlling the variability in the Venezuela/Colombia Basins whereas in the Cayman Basin, barotropic instability is more important. It is shown that the role of the North Brazil Current (NBC) rings is mostly to act as a finite perturbation for the instability of the mean flow. Their presence near the Lesser Antilles is ubiquitous and they appear to be linked with most of the Caribbean eddies. There are also some evidences that the frequency at which the Caribbean eddies form near the Grenada Passage is influenced by the frequency at which the NBC rings impinge the Lesser Antilles. But large Caribbean eddies also form without a close influence of any ring, and comparison between simulations shows that mean eddy kinetic energy and eddy population in the Caribbean Sea are not substantially different in absence or presence of NBC rings: their presence is not a necessary condition for the generation and growth of the Caribbean eddies.

OCTOBRE 2008

Vendredi 31 Octobre à 11h en salle Coriolis

Ariane Koch-Larrouy (Post-doc au LEGOS)

Titre : I. Tidal mixing in the Indonesian Seas and its effect on the tropical climate system II. A proposed cruise to measure this mixing

Résumé : The sensitivity of the tropical climate to tidal mixing in the Indonesian Archipelago (IA) is investigated using a coupled general circulation model. It is shown that the introduction of tidal mixing considerably improves water masses properties in the IA, generating fresh and cold anomalies in the thermocline and salty and cold anomalies at the surface. The subsurface fresh anomalies are advected in the Indian Ocean thermocline and ultimately surface to freshen the western part of the basin whereas surface salty anomalies are advected in the Leuwin current to salt waters along the Australian coast. The ~0.5°C surface cooling in the IA reduces by 20% the overlying deep convection. This improves both the amount and structure of the rainfall and weakens the wind convergence over the IA, relaxes the equatorial Pacific trade winds and strengthens the winds along Java coast. These wind changes causes the thermocline to be deeper in the eastern equatorial Pacific and shallower in the eastern Indian Ocean. The El Nino Southern Oscillation (ENSO) amplitude is therefore slightly reduced while the Indian Ocean Dipole/Zonal Mode (IODZM) variability increases. IODZM precursors, related to ENSO events the preceding winter in this model, are also shown to be more efficient in promoting an IODZM thanks to an enhanced wind/thermocline coupling. Changes in the coupled system in response tidal mixing are as large as those found when closing the Indonesian Throughflow, emphasizing the key role of IA on the Indo-Pacific climate. In this context, measurements of the tidal vertical mixing in the IA are required, and still unavailable. We propose to lead a cruise INDOMIX in the late 2010 to make the first microstructure measurements in strong internal tidal generation regions.


Jeudi 16 Octobre à 14h en salle Pyrénées

Clothilde Langlais (Post-doc au CSIRO, Australie)

Titre : Hide and seek with the Antarctic fronts in an eddy resolving model

Résumé : The Bluelink Ocean ReAnalysis (BRAN) is part of a global short-range operational forecasting system (http://www.bom.gov.au/oceanography/projects/BLUElink/index.html). BRAN an integral view of the ocean dynamics in the Asian-Australian region for the period October 1992 to June 2004. The global eddy-resolving ocean circulation model is based on version 4.0 of the Modular Ocean Model (Griffies et al., 2004) with a 1/10° horizontal resolution around Australia (90-180°E, 16°N-75°S) decreasing until 2° in the North Atlantic Ocean and 47 vertical levels. The atmospheric forcing is provided every 6 hours by the ERA40 reanalysis of ECMWF. All available remotely sensed and in-situ observations in the region are assimilated: altimetric sea level anomaly, satellite SST, coastal tide gauges and quality-controlled in situ temperature and salinity profiles from a range of sources including field surveys and the Argo float array. In the Southern Ocean, circumpolar density fronts constitute robust and continuous features which are associated with the jets of the Antarctic Circumpolar Current (ACC).Those fronts are very persistent and coincide with particular water mass features. However, the multiple jets of the ACC are often shown to merge and diverge and change in intensity across the Australian sector, mainly due to interactions with topography. Sokolov and Rintoul (2007) reconciled the two disparate views and showed that alignment between the multiple branches and the streamlines persist and is robust, surviving despite vigorous interactions between the mean flow, eddy field and topography. Following this description, we will evaluate the complex structure of the Southern Ocean in the BRAN reanalysis.


Jeudi 9 Octobre à 11h, salle Jules Verne

Aurélien Ponte (étudiant en thèse à la Scripps Institution of Oceanography, San Diego, USA)

Titre : Circulation forcée par le vent dans les bassins côtiers de densité homogène

Résumé : La réponse forcée par le vent dans les bassins côtiers de densité homogène (estuaires ou grands étangs) est décrite grâce à des observations et un modèle idéalisé. L'objectif est d'illustrer la différence fondamentale de réponse entre les bassins moins profonds qu'une épaisseur de couche d'Ekman et ceux plus profonds. Le courant forcé dans des baies peu profondes est le résultat d'un équilibre entre l'effet direct du vent et celui des pentes de niveau d'eau. Cet équilibre est fonction de la bathymétrie de la baie. Dans les baies plus profondes, l'effet de la rotation de la Terre et la dépendance en fréquence de la réponse modifie fondamentalement la nature de l'équilibre, et compliquent la situation. Les données disponibles dans ce cas limitent la description de la réponse à la bande de fréquence diurne et posent le défi de la séparation entre effet dû au vent et effet dû à la marée.


Jeudi 2 Octobre à 11h, salle Pyrénées (LMTG),

Andreas Klocker (CSIRO, Australie)

Titre : Quantifying the consequences of the nonlinear equation of state – what errors do we make by assuming it to be linear?

Résumé : The nonlinear equation of state causes a variety of processes leading to the transformation of water masses. It also stops us from constructing well-defined density surfaces which we can use to describe ocean circulation. Several of these processes have been known for a long time but have never been quantified to estimate their importance compared to other physical processes in the ocean. Here we show how to construct an optimized approximately neutral surface which is as close as possible to describing the trajectories along which fluid particles move. Even though this surface can not be perfectly neutral at every point, it is very close to the neutral direction. We will quantify the residual error and compare it to the error made when using different density variables. We then use these surfaces to quantify other processes caused by the nonlinear equation of state. Over the last decades many oceanographers have been searching for the 'missing' mixing to return dense water masses back to the surface. A linear equation of state has been used to calculate the amount of turbulent mixing which is needed to return these water masses to the surface and recently oceanographers have been looking for regions of increased turbulent mixing and other processes to do so. But how much 'missing' mixing do we need if we account for the nonlinear equation of state and the physical processes it causes?

SEPTEMBRE 2008

Jeudi 25 Septembre 2008 à 11h, Salle Coriolis,

Ben Galton-Fenzi (bkgalton@utas.edu.au, Univ de Tasmanie Hobart, Australie)

Titre : Frazil ice beneath ice shelves in a three-dimensional ocean model

Résumé : Preliminary results are presented of numerical simulations of frazil ice formation and motion beneath ice shelves. The study used the Regional Ocean Modelling System (ROMS) specifically adapted to simulate the ocean circulation, basal melt/freeze and frazil crystal dynamics and precipitation beneath ice shelves. ROMS is a stretched sigma-coordinate, three-dimensional, primitive equation hydrodynamic ocean model. A brief overview of the ocean model and basal boundary conditions are given before discussing the implementation of frazil ice. In the model, frazil ice that is suspended in the water column is transported, like other conservative tracers (e.g. temperature and salinity), by solving the advection-diffusion equation with two additional terms. These terms are for (1) vertical settling, and (2) sources or sinks due to melting and freezing, and secondary nucleation and precipitation. Results from simulations using simplified cavities show the formation of frazil ice due to supercooled water created in the layer adjacent to the ice shelf base. The supercooling is initiated when buoyant water that is created through basal ice-ocean interaction begins to rise. Frazil ice laden water is initially formed near the ice shelf base but can become detached and move deeper where the frazil ice then melts. Simulations that include an open ocean show that large concentrations of frazil ice can form in the surface layer. The water properties beneath ice shelves and basal melt/freeze are shown to be strongly modified by the presence of frazil ice when compared to models without frazil ice.


Lundi 22 Septembre 2008 à 14h30, Salle Coriolis,

Irina Sakova (Irina.Sakova@csiro.au, Univ de Tasmanie Hobart, Australie et NERC Oslo, Norvège)

Titre : Low-frequency variability in the Indian Ocean. 18-month signal and its connection with Indian Ocean Dipole mode.

Résumé : The dominant frequency bands in altimeter sea surface height (SSH) variability over the whole Indian Ocean and in temperature profiles near the Sumatra-Java coast are identified and analysed using spectral analysis techniques. We find that in most regions of the Indian Ocean, the low-frequency part of the SSH spectra (corresponding to signals with periods more than six months) is concentrated in five frequency bands separated by substantial spectral gaps: semi-annual, annual, 18-20 months, ~3 years, and 4-7 years. The existence of semi-annual, annual, 2-3-year and 4-7-year periodical signals is well known; however, the 18-20-month signal has been described only recently. This talk highlights the temporal/spatial distributions of altimetry signal in each frequency band. Further investigation of temporal and spatial characteristics of 18-month and 3-year signals points to their connection with the Indian Ocean Dipole events. We consider the Indian Ocean Dipole events as a result of interference of two continuous processes rather than a triggered event. Possible use of this interpretation for better prediction of IOD is considered on example of 2006 event.

JUIN 2008

Jeudi 26 Juin à 11h en salle Jules Verne,

Paulina Lopez (Maison des Sciences de l’eau, Montpellier – IRD, UR Great ICE)

Titre : IMPACT DE LA VARIABILITE CLIMATIQUE SUR LA CRYOSPHERE DU CAMPO DE HIELO NORTE : APPORT DE LA TELEDETECTION

Résumé : Ce travail de recherche est centré sur le Campo de Hielo Norte (CHN, 4200 km²), important champ de glace d’Amérique du Sud avec le Campo de Hielo Sur (CHS, 13 000 km²) et la Cordillère Darwin (CD, 2300 km²). Elle mobilise la télédétection pour mieux caractériser et comprendre les fluctuations de longueur des glaciers qui ne peuvent là bas être appréciées par mesures régulières in situ. Nous mesurons d’abord sur 60 ans (1945-2005) les fluctuations de 72 glaciers répartis sur les 3 sites : la tendance générale est nettement au recul (plus prononcé en CHS, plus modéré en CD) avec pour le CHN des variations plus importantes à l’ouest. Pour cerner les facteurs climatiques locaux influençant ces mouvements, nous mesurons ensuite les fluctuations de surfaces enneigées du CHN entre mars 2000 et février 2006. Nous tentons enfin d’évaluer dans quelle mesure les variations de débit d’une rivière d’origine glacière (le Rio Nef) peut représenter les volumes de fonte d’un glacier du CHN (le Nef).


Mercredi 25 Juin à 12h30

Gilles Bellon (Applied Physics and Applied Mathematics, Columbia University, en visite au CNRM)

Titre : L'épanouissement au mid Brunhes (moins 400 000 ans à moins 600 0000 ans) des barrières récifales et plates-formes carbonatées: influence globale sur les carbonates océaniques et le CO2 atmosphérique

Résumé : Les barrières récifales et plates-formes carbonatées se développent particulièrement durant les périodes de transgression et hauts niveaux de la mer, tel que l'intervalle du milieu du Brunhes (Marine Isotope Stages 15 to 11 - ~ 600,000 - 400,000 années). Cet intervalle durant lequel les barrières récifales modernes (Grande Barrière d'Australie, de Nouvelle Calédonie, Florida Keys, de Belize) et la plate forme des Bahamas, ont succédé a un long intervalle (2.7 - 0.65 Ma) d'accroissement du volume des calottes polaires en Antarctique dans l'Hémisphère Nord (baisse continuelle du niveau des océans). La formation et le stockage rapide de grands volumes de carbonatesdans ces barrières coralliennes expliquent les dissolutions globales contemporaines des carbonates accumulés dans les océans profonds(de - 500 m. aux profondeurs abyssales) et peut-être l'accroissement du CO2 atmosphérique de 30 ppm observé entre le début et le milieu du Brunhes.


Mercredi 18 Juin à 14h en salle Pyrénées

Gildas Cambon (LEGOS)

Titre : Étude numérique de la mer d'Iroise : Dynamique, Variabilité du front d'Ouessant et Évaluation des échanges cross-frontaux

Résumé : Cette thèse s'insère dans un cadre de modélisation réaliste (modèle ROMS) et s'articule selon 5 parties. Les deux premières parties concernent la mise en oeuvre de la maquette Iroise ainsi que sa validation par rapport à des observations. Il s'agissait en effet de reproduire une année particulière, l'année 2003 en l’occurrence, et de valider la solution obtenue. L'analyse de la simulation de référence est ensuite menée, l'accent est mis sur l'analyse des processus principaux en Iroise : le front d'Ouessant et les circulations résiduelles intenses rencontrées. Les processus de stratification rencontrés sont interprétés en terme de séparation de couches de mélange de fond et de surface et nous avons cherché à quantifier la part relative des différents processus régissant la circulation résiduelle eulérienne dans la zone Iroise. Nous avons ensuite identifié et cartographié les différents régimes dynamiques présents en Mer d'Iroise et effectué une décomposition du bilan de chaleur permettant de mettre en évidence les rôles respectifs des flux de chaleur de surface par rapport aux flux de chaleur advectifs dans cette zone de forts courants de marée. Pour ces travaux, des bilans « on line » de quantité de mouvement et de température ont été effectués, permettant ainsi de diagnostiquer l'importance relative des différents termes des équations (traceurs et quantité de mouvement). Du point de vue dynamique, on observe ainsi des régimes cyclostrophiques autour des îles de Sein et d’Ouessant, au niveau du front, en printemps et en été, le régime géostrophique apparaît nettement, surtout dans le sud-ouest de l’île de Sein. Au large, dans la plus grande partie du domaine, les différents termes (advection, coriolis, gradient de pression et mélange vertical) interviennent de manière équivalente. L’analyse et la décomposition du bilan de chaleur indique, quant à elle, que les flux air-mer dominent nettement le bilan de chaleur bien le gain net de chaleur subissent une modulation haute fréquence marquée (cycle mortes-eaux/vives-eaux) par les flux advectifs. Apres s’être intéressé aux comportements généraux de la mer d’Iroise, nous nous attachons à évaluer la variabilité du front d’Ouessant, sur la base des travaux de Mariette et al. (1983, 1985 ). Pour cela, un paramètre diagnostic du front a été établi et le rôle de différents forçages externes (flux air-mer et tidaux) sur cette variabilité sont mis en relief grâce à des expériences de sensibilité. Enfin, la dernière partie thèse concerne l’évaluation des échanges cross-frontaux en Mer d’Iroise, et plus précisément la quantification des échanges s’effectuant depuis la zone homogène peu profonde vers la zone stratifiée plus au large. Pour cela, l’outil de suivi lagrangien ARIANE a été utilisé (Blanke et al, 1991, 2001) et adapté à notre étude et après analyses des premiers résultats, il semble que ces échanges de masse cross-frontaux s’effectuent selon des ‘canaux’ privilégiés de latitude. La méthodologie mise en place apparaît ainsi robuste et ces travaux semblent prometteurs néanmoins, ils restent encore préliminaires et demandent à être confirmés.


Vendredi 6 Juin à 14h en salle Coriolis

C. Roberto Mechoso (UCLA, USA)

Titre : Clouds and Upwelling Along the Pacific Coast of South America

Résumé : The Pacific coasts of Peru and Chile are characterized by persistent and extended decks of stratocumulus clouds above very cold waters. It has long been recognized that this climate is maintained by atmosphere-ocean interactions: clouds cool the ocean surface, which in turn promote the clouds. Recent observations have posed fundamental questions on the mechanisms at work for the interactions. It is shown that synoptic ocean eddies generated in the coastal upwelling regions play an important role in maintaining the cold SSTs. Satellite altimetry has provided crucial information on the eddy generation and behavior.

Avril 2008

Mardi 08 Avril à 9h30 en salle Jules Verne

Séminaire des doctorants de 1ère année du LEGOS (2ème partie)

 

Le lundi 31 mars à 11h salle Coriolis

première : séminaire des doctorants de première année du LEGOS (1er partie)

Ordre de passage :

- Elodie Gutknecht :
"Interactions côtier/large dans l'océan Atlantique Sud (Système de l'upwelling du Benguela) par utilisation de données satellites (couleur de l'eau, altimétrie) et de modélisation couplée physique/biogéochimique" (Encadrant: Isabelle Dadou);

- Luciano Xavier :
"Intégration de données GRACE dans la modélisation hydrologique de grands bassins de l'Amérique du Sud" (Encadrants: Rotunno Correa (UFRJ, Brésil), Anny Cazenave, M.P. Bonnet(IRD));

- Julien Boucharel :
"Dynamique du système de Humboldt : liaisons de la dynamique équatoriale avec la dynamique locale" (Encadrants: Yves du Penhoat, Gérard Eldin );

Chaque présentation dure à peu près 10 minutes, suivie de 5 minutes de questions.

 

Le jeudi 03 avril à 14h, salle Coriolis

Ariane Koch-Larrouy (post-doctorante au LEGOS)

Sujet : "Transformation des masses d'eau dans les détroits indonésiens"

Résumé: L'objectif de ce travail est de déterminer, de représenter et de quantifier les processus responsables de la très forte transformation des masses d'eau dans les mers indonésiennes. L'approche consiste à utiliser un modèle de circulation générale océanique forcé, en constante comparaison avec les observations. La première étape est de reproduire correctement la région indonésienne. Pour cela, des modifications de bathymétrie seront nécessaires pour avoir une bonne répartition des transports. Le développement d'une nouvelle paramamétrisation fondée sur des considérations physiques et contrainte par l'énergie de la marée interne, permet de reproduire les masses d'eau dans chacun des sous-bassins des mers indonésiennes en bon accord avec les observations. Elle génère un mélange intense dans la thermocline dont l'intensité moyenne est très comparable à celle estimée à partir des observations. Cette simulation et l'utilisation conjointe de diagnostiques complémentaires très puissants ont permis de quantifier la transformation des masses d'eau. Cette solution a été confrontée aux observations afin de fournir de nouvelles explications permettant d'interpréter les observations.Il est montré que la marée joue un rôle dominant dans cette transformation. Elle est responsable de flux diapycnaux très intenses seuls capables de reproduire la langue d'eau froide et douce dans la hermocline, caractéristique de l'eau indonésienne dans l'Océan Indien. Ce mélange intense dans la thermocline rétroagit sur le forçage et permet à l'océan d'absorber deux fois plus de chaleur (20 W/m2). Cette analyse change donc la vision classique de la région indonésienne comme étant seulement une région de transformation laissant passer la route chaude de la circulation thermohaline. Elle la présente comme une région de forte formation-transformation par son action sur le forçage qui est intégré dans la thermocline et où la branche chaude de la circulation thermohaline est fortement affectée par ces remontées d'eau froide. Finalement, la transformation est étudiée le long des trajectoires de l'ITF et les eaux formées sont reliées à leur origine avec une quantification des échanges de sel et de température. Le tiers du mélange de l'archipel indonésien affecte les recirculations de l'Océan Pacifique. La transformation indonésienne est donc vue pour la première fois comme influençant les eaux qui retournent dans le SEC du Pacifique. Pour l'ITF, trois nouvelles interprétations possibles des observations sont proposées. Les eaux de Java sont fondamentales dans le bilan de sel de la transformation, le mélange vertical est un acteur dominant pour former l'eau de salinité homogène que l'on pensait formée par mélange isopycnal, enfin, ce dernier permet aussi d'expliquer l'érosion de sel des eaux de la thermocline du Pacifique Sud sans justifier l'apport d'eau moins salée de Makassar. Finalement, la marée a été introduite dans un modèle couplé car elle crée des anomalies de surface au dessus du continent maritime, moteur de la circulation atmosphérique. Les résultats montrent une amélioration de l'état moyen et un changement des liens Pacifique/Indien.

Mars 2008

Le mardi 18 mars à 11h en salle Coriolis,

Alexandre Ganachaud (LEGOS IRD Nouméa)

Sujet :"Circulation dans l'océan Pacifique sud-ouest et SPICE: jets et  transports entre la Nouvelle-Calédonie et les Vanuatu."

Résumé: Une série de campagnes a été effectuée entre la Nouvelle-Calédonie, les Vanuatu et les Iles Salomon pour étudier l'alimentation en eaux chaudes de l'Océan Pacifique Sud-Ouest par le Courant Equatorial Sud qui traverse le bassin d'est en ouest. Ces eaux alimentant les eauxéquatoriales en passant par les courants de bord ouest, elles ont un rôle potentiellement important dans le système climatique. Les analyses de la seconde campagne à partir d'un modèle inverse seront présentées, ainsi que les principaux éléments du programme SPICE.

Le vendredi 14 mars à 11h salle Jules Verne

Gilles Bellon (Applied Physics and Applied Mathematics, Columbia University, en visite au CNRM)

Sujet : VARIABILITE INTRASAISONNIERE DE LA MOUSSON ASIATIQUE : MECANISMES ATMOSPHERIQUES ET ROLE DU COUPLAGE OCEAN-ATMOSPHERE

Résumé : Le principal mode de variabilité intrasaisonnière de la mousson asiatique consiste en une migration de la zone de convergence intertropicale de l'équateur à 20°N tous les 30 à 60 jours. Un modèle de complexité intermédiaire, qui s'avère capable simuler un analogue de ce mode, est utilisé pour comprendre ses principaux mécanismes. L'instabilité de la circulation moyenne de mousson et la sélection d'échelle semblent résulter de l'influence de la circulation moyenne barocline et des flux de surface. Le couplage océan-atmosphère a un rôle modulateur, avec une forte
dominance des effets des vents en surface sur la température de surface de l'océan et la profondeur de la couche mélangée.

Fevrier 2008

Mardi 26 février à 11h salle Coriolis

Thierry Penduff (LEGI - CNRS, Grenoble)

Sujet : "Evaluation quantitative de 4 simulations globales DRAKKAR 1958-2004. Impact de la résolution".

Résumé: "Le groupe Drakkar a realisé une hiérarchie de simulations globales océan-banquise a résolution croissante (2°, 1°, 1/2°, 1/4°) sur la période 1958-2004. Ces simulations sont forcées via des formules bulk par la même fonction de forçage, synthèse de réanalyses atmosphériques et de flux observés. Des équivalents "simulés" des cartes hebdomadaires altimétriques (SLA AVISO 1993-2004) et de température de surface (SST Reynolds 1981-2004), et des profils hydrographiques instantanés (T,S ENACT/ENSEMBLES 1958-2004) sont alors produits à l'échelle globale par collocalisation spatio-temporelle. Les biais de chaque simulation et l'impact de la résolution sur ces biais sont alors quantitifés au regard de ces observations synoptiques au moyen de métriques originales: intensité, phase, corrélation, et modes spatio-temporels de la variabilité de surface par gammes d'échelles de temps et d'espace (SLA); structure spatiale et temporelle des biais thermohalins et des caractéristiques de la couche de mélange de surface (ARGO), etc. La résolution améliore progressivement le réalisme des états moyens et de la variabilité saisonnière à interannuelle simulés, avec des "seuils" différents. Nous montrons comment la résolution rend plus réaliste les échelles de temps de la réponse océanique au forçage atmosphérique, et qu'elle tend à intensifier la variabilité basse fréquence intrinsèque, probablement induite par l'intensification des non-linéarités. Nous presenterons par ailleurs quelques estimations, issues du run DRAKKAR 1/4°, de l'erreur d'echantillonnage du reseau ARGO sur les caracteristiques de la couche de melange a l'echelle globale."

le jeudi 14 février 2008 à 14h30 en salle Coriolis

Benoit Legrésy, Pascal Lacroix et Laurent Testut (chercheurs au LEGOS)

sujet : Retour sur les missions en Antarctique de la saison 2007-2008

Résumé: Cet été austral à vu partir différents chercheurs du legos vers le continent antarctique. 2 missions scientifiques avaient pour but d'étudier la dynamique de la calotte polaire: La mission CRAC-ICE a permis d'installer un réseau de GPS permanents sur la langue de glace du glacier Mertz (Terre Adélie), alors qu'une mission effectuée à la base Concordia (dome C) a permis d'enterrer des coins reflecteurs visibles sur les images radar.
Enfin la campagne océanographique et marégraphique NIVMER s'est déroulée autour de Dumont D'Urville (Terre Adélie).
Ce séminaire est un témoignagne et un compte-rendu en image de ces 3 missions.

 

NOTA: Ces informations sont susceptibles de changer. Merci de citer les sources et les auteurs.

Document Actions

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées