Vous êtes ici : Accueil / Evénements / Séminaires / Séminaire Septembre 2012 - Aout 2013 / Lundi 18 Mars - Flux de chaleur vers le pôle au travers du front sud du Courant Circumpolaire Antarctique: Cas du passage de Fawn Trough, Plateau de Kerguelen

Lundi 18 Mars - Flux de chaleur vers le pôle au travers du front sud du Courant Circumpolaire Antarctique: Cas du passage de Fawn Trough, Plateau de Kerguelen

Par semsou — Dernière modification 30/05/2013 13:55
Quand ? Le 07/02/2013,
de 11:00 à 12:00
Où ? Salle Coriolis
S'adresser à
Participants Dr. Hela Sekma, LEGOS
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Dr. Hela Sekma, LEGOS

Flux de chaleur vers le pôle au travers du front sud du Courant Circumpolaire Antarctique: Cas du passage de Fawn Trough, Plateau de Kerguelen

 

Résumé : Les principaux mécanismes transportant la chaleur vers le pôle dans l'Océan Austral font encore l’objet d’un débat. L’idée généralement admise stipule que le flux de chaleur vers le pôle à travers le Courant Circumpolaire Antarctique (CCA) est principalement dû aux tourbillons à méso-échelle, et que le flux de chaleur par le courant moyen est négligeable. Ce paradigme a été récemment remis en cause par plusieurs études de modélisation numérique qui soulignent l'importance du courant moyen pour le transport de chaleur dans l’Océan Austral. L'objectif de cette étude est d'améliorer notre connaissance des mécanismes de transport de chaleur à travers le front sud du CCA et de résoudre le conflit qui existe entre les deux points de vue.

Pour mener l’étude, un ensemble de données de mouillages de courantomètres obtenus récemment dans le Fawn Trough, Plateau de Kerguelen, a été utilisé. Ces séries temporelles de vitesse et de température obtenues sur le site pour l'année 2009 représentent le second set de données recueillies au niveau du front sud du CCA et le premier sur le plateau de Kerguelen. Dans cette étude, la variabilité et la structure verticale du front sud du CCA au niveau du passage du Fawn Trough ont été analysés. Les observations ont montré que la structure du courant à travers le front sud du CCA au niveau du passage est non équivalente barotrope, ce qui génère une remontée significative des eaux. Le flux de chaleur vers le pôle par le courant moyen et par les tourbillons a été estimé. L'impact de chaque mécanisme sur le bilan global de chaleur dans l’Océan Austral a ensuite été analysé. Il a été montré que le flux de chaleur tourbillonnaire dans la partie sud de l’Océan Austral est négligeable, tandis que celui par courant moyen le dépasse par deux ordres de grandeur. Les résultats suggèrent donc un nouveau mécanisme de transfert de chaleur par le courant moyen à travers le front sud du CCA. Ceci est dû à la rotation inhabituelle des courants, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, avec la profondeur décroissante. Cette rotation est associée à une remontée importante des eaux, engendrée par des forts courants de fond qui s'écoulent à travers la topographie en pente du passage du Fawn Trough. Les implications circumpolaires de ces observations locales sont discutées en termes de bilan de vorticité intégré sur la verticale, qui suggère que les six accidents topographiques le long du flanc sud du CCA, ressemblant au cas du Fawn Trough, transporteraient suffisamment de chaleur vers le pôle, permettant ainsi d'équilibrer la perte océanique de chaleur dans la région subpolaire. Comme l'activité tourbillonnaire sur le flanc sud du CCA est trop faible pour transporter suffisamment de chaleur vers le pôle, la structure non-équivalente barotrope de l'écoulement moyen dans plusieurs passages topographiquement resserrés devrait suffire à accomplir la tâche requise.

Actions sur le document

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées