You are here: Home / Events / Scientific news / Terres Rares, isotopes du néodyme et du radium : décodeurs de processus environnementaux entre continents et océans

Posted by COM |

Septembre 2015

Dans le cadre de la campagne AMANDES 3 ("Geotraces process study "), une équipe internationale, constituée de chercheurs du laboratoire Géosciences Environnement Toulouse (GET/OMP), du LEGOS et de la Universidade de Brasilia viennent de démontrer qu’une partie des apports d’éléments chimiques des continents vers les océans provient de la matière solide (particules en suspension, sédiments…) issue de l’érosion des roches terrestres et transportées jusqu’à la mer par les rivières. Retrouvez l'actu complète sur le site web de l'INSU.

Référence : Rousseau T., Sonke J., Chmeleff J., van Beek P., Souhaut M., Boaventura G., Seyler P. & Jeandel C., Rapid neodymium release to marine waters from lithogenic sediments in the Amazon estuary, Nature Communications, doi: 10.1038/ncomms8592, 2015

Contact LEGOS:

Sep 04, 2015 09:50 AM

Document Actions

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées