Vous êtes ici : Accueil / Evénements / Actualités scientifiques / Les tourbillons océaniques structurent la zone du minimum d'oxygène du Pérou

Les tourbillons océaniques structurent la zone du minimum d'oxygène du Pérou

Posted by com |
Novembre 2015

Les zones de minimum d'oxygène (ZMO) sont des zones océaniques de sub-surface dont les eaux sont très pauvres en oxygène. Préjudiciables au développement d’une vie marine d’une grande diversité, ces zones se comportent en outre comme des sources de gaz à effet de serre. Or, ces zones ont tendance à s’étendre depuis 50 ans. Grâce à des simulations réalisées à l’aide d’un modèle régional à haute résolution de la circulation océanique couplé à un modèle biogéochimique, une équipe internationale impliquant des chercheurs du LEGOS (OMP) vient de quantifier le rôle des tourbillons océaniques sur la structure de la ZMO du Pérou qui est l’une des plus intenses et des plus étendues au monde. Il s’avère que les frontières de cette ZMO sont contraintes par l'activité tourbillonnaire de l'océan. Cette étude vient de paraître dans la revue Nature Geoscience.

Retrouvez l'actu complète sur le site web de l'INSU.

Référence : Bettencourt J. H., C. López, E. Hernández-García, I. Montes, J. Sudre, B. Dewitte, A. Paulmier and V. Garçon, 2015: Boundaries of the Peruvian oxygen minimum zone shaped by coherent mesoscale dynamics, Nature Geoscience, 2 novembre 2015, doi: 10.1038/NGEO2570

Contact: &

Actions sur le document

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées