You are here: Home / Events / Scientific news / Archives / Comment expliquer la dynamique saisonnière du minimum de salinité du Pacifique tropical ?

Posted by COM |

Avril 2012

Actu Alory avril 2012Les eaux situées au large du Panama, côté ouest, sont les eaux les moins salées et qui connaissent les plus fortes variations saisonnières de salinité de surface de l’océan Pacifique tropical. Afin de déterminer les raisons de cette spécificité, des chercheurs français du LEGOS et de l'Ifremer ont pour la première fois analysé précisément les variations de la salinité de surface de ces eaux, à l’aide des données in situ collectées au cours des 60 dernières années. Ils ont ainsi pu montrer que cette dynamique saisonnière est due à de fortes interactions entre l’océan, l’atmosphère et le continent. Ils ont par ailleurs pu valider les données obtenues en 2010 dans cette région par le nouveau satellite SMOS de suivi de la salinité et montrer leur bonne complémentarité avec les données de terrain.

L'actu complète sur le site de l'INSU

Texte complet de l'article dans JGRoceans.jpg

Apr 20, 2012 03:40 PM

Document Actions

logo cnes logo IRD Logo université de Toulouse Logo université Paul Sabatier Logo CNRS
Logo bibliothèque OBS Logo Observatoire Midi Pyrénées