Skip to content. | Skip to navigation

Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales

Personal tools

This is SunRain Plone Theme

Navigation

You are here: Home / Equipes de Recherche / OLVAC / Thèmes de recherche / Observation, processus et impact de la salinité de surface

Observation, processus et impact de la salinité de surface

by Webmaster Legos last modified Nov 22, 2019 10:05 AM

 

La SSS est une variable climatique essentielle qui intègre les flux d'eau douce aux interfaces océan-atmosphère et océan-continent, et répond à la dynamique océanique qu'elle peut influencer par son effet sur la densité. Elle représente, au premier ordre, la signature de la composante océanique du cycle de l'eau, qui tend à s'intensifier avec le réchauffement climatique. Son importance climatique a motivé le lancement récent de différentes missions satellites depuis 2010 (SMOS, Aquarius, SMAP). L'équipe OLVAC est fortement impliquée dans son observation via le SNO SSS, et son étude dans les océans tropicaux en combinant observations in situ, satellite et modélisation. Les principales contributions de l’équipe à cette thématique sont les suivantes:

  • collecter, valider, mettre à disposition de la communauté scientifique des mesures répétées de SSS dans le cadre du SNO SSS, en temps réel pour l'océanographie opérationnelle et en temps différé pour la cal/val satellite et les études scientifiques (Alory et al., 2015).
  • documenter et analyser les variations de SSS aux fines échelles horizontales et la stratification haline près de la surface, qui peuvent affecter les comparaisons entre données in situ et satellite
  • évaluer la qualité des données satellite de SSS (e.g. SMOS) par confrontation aux données in situ
  • quantifier les variations spatio-temporelles de SSS observées aux échelles saisonnières, interannuelles et décennales dans les océans tropicaux, particulièrement fortes près des grands fleuves (Amazone, Congo, Gange) et dans les régions de mousson, et identifier les processus moteurs par bilan de sel dans des simulations océaniques forcées
  • identifier la signature en SSS des grands modes de variabilité tropicaux (ENSO, IOD, modes équatorial et méridien Atlantique) et les processus atmosphériques et océaniques qu'elle reflète
  • examiner le rôle de la stratification en sel, notamment dans le panache des grands fleuves, sur le contenu thermique des couches de surface.

 

Document Actions