Aller au contenu. | Aller à la navigation

Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales

Outils personnels

This is SunRain Plone Theme

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Séminaires / Seminaires Septembre 2017-Aout 2018 / Vendredi 20 octobre - M. Ardyna - Biomasse phytoplanctonique dans l'océan Austral

Vendredi 20 octobre - M. Ardyna - Biomasse phytoplanctonique dans l'océan Austral

Par SEMSOU Dernière modification 12/10/2017 09:44
Quand ? Le 20/10/2017,
de 14:00 à 15:00
Où ? Salle Clairaut
Participants Mathieu Ardyna, LOV, CNES
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal


Mathieu Ardyna

Laboratoire d’Océanographie de Villefranche/CNES


 

Titre : Comprendre le contrôle environnemental de la biomasse et de la phénologie phytoplanctoniques dans l’océan Austral :  De l’utilisation des satellites aux flotteurs BGC-Argo.

 

Résumé : L'océan Austral (OA), sensible au changement climatique, connaît actuellement un rapide réchauffement et un adoucissement de surface. De tels changements hydrologiques peuvent altérer de façon significative la pompe biologique de carbone de l’OA (c.-à-d., l'efficacité de la production primaire et son transfert aux niveaux trophiques supérieurs et/ou sa séquestration en profondeur). Cependant, avant d’être en capacité de faire des prédictions, une meilleure compréhension de la biogéographie et des facteurs environnementaux contrôlant les dynamiques phytoplanctoniques (c.-à-d., la productivité et la phénologie) dans l'océan Austral est essentielle. Dans le cadre de cette étude, nous présentons une bio-régionalisation de l’OA à partir d'observations satellitaires et de flotteurs BGC-Argo, où l'on observe une gamme de trois ordres de grandeur de productivité. Les facteurs environnementaux qui contrôlent la phénologie et la productivité du phytoplancton semblent être complètement découplés. Un gradient latitudinal dans l'initiation des floraisons phytoplanctoniques apparaît clairement relié aux régimes de lumière, avec certaines exceptions dans les zones de marge de glace et soumises à de forts mélanges verticaux. Quant à la productivité du phytoplancton dans l’OA, elle est clairement associée à la fois aux régions peu profondes et, où la limitation du fer semble être moins prononcée. Ces résultats nous permettent d’avoir une vision globale dans l'espace et le temps des facteurs contrôlant les dynamiques phytoplanctoniques (c.-à-d., les éléments nutritifs, les régimes de lumière et de mélange vertical) qui sont d'un intérêt fondamental pour identifier et expliquer les changements potentiels dans les écosystèmes marins de l’OA.

Actions sur le document