Aller au contenu. | Aller à la navigation

Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales

Outils personnels

This is SunRain Plone Theme

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Séminaires / Séminaires Septembre 2014-Août 2015 / Jeudi 2 Avril - Modélisation des calottes polaires : Un tour des processus qui pourraient mener à des instabilités.

Jeudi 2 Avril - Modélisation des calottes polaires : Un tour des processus qui pourraient mener à des instabilités.

Par SEMSOU Dernière modification 05/02/2015 15:00
Quand ? Le 02/03/2015,
de 11:00 à 12:00
Où ? Salle Coriolis
Participants Catherine Ritz, Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l'Environnement (LGGE), Grenoble, FRANCE
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Catherine Ritz, Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l'Environnement (LGGE), Grenoble, FRANCE

 

Titre: Modélisation des calottes polaires : Un tour des processus qui pourraient mener à des instabilités.

 

Résumé: Sous l'influence du réchauffement global, on s'attend pour les siècles à venir à une montée du niveau des mers dont une partie proviendrait des calottes polaires. Les outils pour estimer la contribution future des calottes sont soit des extrapolations à partir des observations de perte de masse actuelle soit des modélisations plus physiques mais la dispersion est grande entre les différentes projections publiées. Pour mieux évaluer les causes de cette incertitude, je passerai en revue les processus physiques gouvernant l'évolution des calottes polaires. Certains de ces processus peuvent mener à des instabilités. Dans le cas du Groenland, le principal risque vient de la rétroaction positive entre altitude de la surface et bilan de masse en surface. Dans le cas de l'Antarctique, il s'agit de l'instabilité des calottes marines, qui semble déjà à l'oeuvre pour le glacier de Pine Island (PIG). J'aborderai enfin la question des verrous scientifiques qui doivent être levés pour améliorer les projections que ce soit dans les outils de modélisation ou dans  les nouveaux besoins de ces modèles en terme de données.

Actions sur le document

Navigation