Aller au contenu. | Aller à la navigation

Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales

Outils personnels

This is SunRain Plone Theme

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Séminaires

Séminaires

Par Webmaster Legos Dernière modification 07/02/2012 11:59

Jeudi 2 mars - Suivre les orages et mesurer la pluie grâce aux réseaux de téléphone mobile

Par SEMSOU Dernière modification 27/01/2017 10:26
Quand ? Le 02/03/2017,
de 11:00 à 12:00
Où ? Salle Coriolis
Participants Marielle Gosset, hydrométéorologue, IRD, UMR GET
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

 


Marielle Gosset

Hydrométéorologue IRD, GET


Titre : Suivre les orages et mesurer la pluie grâce aux réseaux de téléphone mobile : une donnée d’opportunité pour compléter les observations traditionnelles

Résumé :

L’idée d’exploiter la perturbation des réseaux de téléphonie par la pluie pour quantifier celle-ci a fait jour depuis une dizaine d’années. Plusieurs auteurs ont montré qu’en analysant les signaux émis et reçus entre les antennes-relais, on pouvait quantifier l’atténuation des micro-ondes due à la pluie et, par suite, estimer les intensités pluvieuses. Grâce aux données sur l’ensemble d’un réseau de téléphonie mobile, on peut obtenir des champs haute résolution, comparables – et potentiellement meilleurs en zones urbaines- que ceux des radars météorologiques. Les services météo des Pays-Bas et d’Israël expérimentent cette méthodologie à l’échelle nationale/régionale, d’autres pays comme l’Allemagne ou la Suisse testent la faisabilité en zone montagneuse ou pour l‘hydrologie urbaine. Enfin tout récemment, nos équipes ont démontré la faisabilité et quantifié les performances de cette méthode en Afrique (Burkina Faso ; Doumounia et al, 2014 ; Gosset et al, 2015) où le déficit d’information pluviométrique rend cette technique particulièrement intéressante. Une thèse démarre à l‘OMP sur l’utilisation de ces mesures, combinées à l‘information satellitaire, pour développer des systèmes d’alerte aux inondations adaptés aux pays les moins développés.

Ce séminaire exposera les principes de base de cette méthode, dressera l’état de l’art, présentera les avantages et limites de la technique, ses enjeux et ses perspectives. 

Ce sera également l’occasion de discuter du rôle des mesures d’opportunités dans les futurs systèmes d’observations, et de la position des équipes toulousaines dans ces initiatives. 

 

 

Initialement prévu le jeudi 26 janvier, ce séminaire a été reporté au jeudi 2 mars. Merci de votre compréhension.

Actions sur le document

Jeudi 23 février - Meso and submesoscale dynamics in the Gulf of Mexico

Par SEMSOU Dernière modification 23/01/2017 10:05
Quand ? Le 23/02/2017,
de 11:00 à 12:00
Où ? Salle Lyot
Participants Julien Jouanno, LEGOS/IRD
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

 

Julien Jouanno,

LEGOS/IRD

 

Titre : Meso- and submesoscale dynamics in the Gulf of Mexico

Résumé :

1)  Loop Current Frontal Eddies: formation along the Campeche Bank and impact of coastally-trapped waves. Velocity data from a mooring array deployed northeast of the Campeche Bank (CB), shows the presence of subinertial high-frequency (below 15 days) velocity fluctuations within the core of the northward flowing Loop Current. These fluctuations are associated with the presence of surface intensified Loop Current Frontal Eddies (LCFEs), with cyclonic vorticity and diameter < 100 km. Analysis of high resolution simulations suggests that they originate along and north of the CB, their main energy source being the mixed baroclinic-barotropic instability of the northward flow along the shelf break. Model results show that wind variability associated with winter cold surges are responsible for the emergence of high-frequency LCFEs in a narrow band of periods (6-10-day) in the region of the CB. 

2) Impact of submesoscale dynamics on vertical exchanges of tracers in the Gulf of Mexico. A set of long term regional simulations (with horizontal resolution at ¼°, 1/12° and 1/36°) has been designed to investigate the role played by the meso- and submesoscale turbulence on the dispersion of passive tracers in the upper layers of the Gulf of Mexico. In contrast to recent studies suggesting that enhanced submesoscale activity in the winter mixed layer may achieve efficient exchanges with the permanent thermocline below, the model analysis suggests that the eddy activity at scales shorter than the mesoscale reduces the exchanges between the surface and the thermocline. This effect is explained by the restratifying action of the submesoscale turbulence that efficiently limits the deepening of the mixed-layer in response to atmospheric winter synoptic events.

Actions sur le document

Vendredi 3 février - Microwave remote sensing

Par SEMSOU Dernière modification 23/01/2017 10:05
Quand ? Le 03/02/2017,
de 11:00 à 12:00
Où ? Salle Jules Verne
Participants Dr. Xiyu Xu, associate professor, Laboratory of Microwave Remote Sensing, China
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

 

Dr. Xiyu Xu,

associate professor of the Laboratory of Microwave Remote sensing, National Space Science Center, Chinese Academy of Sciences

 

 

Title : Remarks on the advance of microwave remote sensing and satellite altimetry in China

 

Abstract :

Dr. Xiyu Xu is a visiting scholar in LEGOS from China. He is an associate professor of the key Laboratory of Microwave Remote Sensing, National Space Science Center, Chinese Academy of Sciences. His scientific interest lies in the data processing and calibration of satellite radar altimeters. He will work with Anny Cazenave and Florence Birol this year.

As a newcomer he is willing to make acquaintance with new colleague of LEGOS, not only in the academic work, but also in real life. He plans to give a brief seminar on the general information of his affiliation in China and himself, and on the recent advances of microwave remote sensing and satellite altimetry in China. He will be very appreciated if the seminar can draw your attention.

Actions sur le document

Actions sur le document