Aller au contenu. | Aller à la navigation

Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales

Outils personnels

This is SunRain Plone Theme

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Campagnes d'Observations / Pirata FR27 2017 / Dimanche 21 mars

Dimanche 21 mars

Par COM Dernière modification 23/03/2017 08:34

Remplacement Atlas par Tflex et CO2 :

Le dimanche 19 mars fut un grand jour pour le programme PIRATA. Nous avions pour objectif de remplacer une bouée météo-océanique de type ATLAS par une nouvelle bouée de type T-Flex sur le site de l’extension Sud-Est du réseau, à 6°S-8°E au large du Congo. Les T-Flex transmettent les données en temps réel via Iridium toutes les heures (au lieu de tous les jours via Argos pour les ATLAS), et offrent la potentialité d’un plus grand nombre de capteurs météorologiques ou océaniques, ainsi que la mesure d’autres paramètres (pour l’instant, on n’installe que des capteurs des paramètres océaniques usuels, à savoir température, salinité, courant). De plus, grâce au programme EU AtlantOS, un nouveau capteur des paramètres du CO2 a été acquis et adapté pour ces nouvelles bouées (PI : N.Lefèvre, IRD/LOCEAN). Ce capteur supplémentaire, qui s’ajoute aux 2 déjà en place à 6°S-10°W et 8°N-38°W, permettra de suivre l’influence du panache du fleuve Congo sur les échanges de CO2 entre l’océan et l’atmosphère. Toute cette opération a été menée avec succès, et tous les capteurs sont opérationnels.

 dimanche 19 bouee1

Lors de la mise à l’eau (on distingue le capteur CO2, bleu, sous la bouée)

 

 Dimanche 21 boule 2

             Bouée larguée…

 

 Déploiement de 3 profileurs Argo :

 A 6°S-8°E, après toutes les opérations achevées (remplacement de la bouée, profil CTD/LADCP,…), nous avons déployé quasi-simultanément 3 profileurs Argo. Ces profileurs fournissent des profils de température et salinité tous les 10 jours de la surface à 2000m de profondeur. 2 de ces profileurs vont également mesurer l’oxygène dissous (O2). Grâce à la possibilité de faire une double programmation, et leur transmission via Iridium, ces profileurs vont également pouvoir fournir des profils tous les 2 jours jusqu’à 1000m. Les capteurs d’O2 permettront de suivre le minimum d’oxygène (très marqué dans cette zone entre 200 et 800m de profondeur), et l’évolution des 3 profileurs d’observer leur dispersion à partir d’un point initial identique, près d’une bouée du réseau Pirata. 

 Dimanche 21 bouee 3

Les 3 profileurs avant leur déploiement. Les 2 profileurs à droite (plus hauts) mesurent également d’oxygène dissous.

 

 

Actions sur le document