Aller au contenu. | Aller à la navigation

Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales

Outils personnels

This is SunRain Plone Theme

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Actualités Scientifiques / COMMENT LES STRUCTURES A FINE ECHELLE DE LA CIRCULATION OCEANIQUE CONTROLENT LA DISTRIBUTION PHYTOPLANCTONIQUE ET SA VARIABILITE DANS L OCEAN COTIER

COMMENT LES STRUCTURES A FINE ECHELLE DE LA CIRCULATION OCEANIQUE CONTROLENT LA DISTRIBUTION PHYTOPLANCTONIQUE ET SA VARIABILITE DANS L OCEAN COTIER

Par COM Dernière modification 03/09/2018 11:29
Aout 2018. Une collaboration multidisciplinaire entre chercheurs français du MIO (Institut méditerranéen d’océanographie) et du LEGOS (Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales) et espagnols du SOCIB (Balearic islands coastal observing and forecasting system) et de l'IMEDEA (Mediterranean institute for advanced studies) a mis en évidence le rôle des processus de transport à fine échelle sur l’activité biologique océanique grâce à l’application d’outils des systèmes complexes sur des observations pluriannuelles à haute résolution de l’océan côtier.

Ces chercheurs infèrent les structures géométriques tridimensionnelles de l’écoulement en utilisant de puissants diagnostics dérivés des vitesses de surface mesurées par des radars haute fréquence (HF).

 

Ceci a notamment permis de suivre et de différencier les structures convergentes et divergentes de la circulation océanique pour dévoiler, avec un niveau de détails inégalé, comment elles contrôlent la distribution spatiale et la variabilité temporelle de la biomasse phytoplanctonique observée par satellite.

Plus d'infos sur le site de l'INSU

Référence : Hernández-Carrasco, I., Orfila, A., Rossi, V. and V. Garçon (2018). Effect of small scale transport processes on phytoplankton distribution in coastal seas, Scientific Reports, doi:10.1038/s41598-018-26857-9

Contacts : et

Actions sur le document