Skip to content. | Skip to navigation

Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales

Personal tools

This is SunRain Plone Theme

Navigation

You are here: Home / Events / Scientific News

Scientific News

LE FLEUVE AMAZONE, UNE SOURCE MAJEURE DE CONTAMINANTS DANS L ATLANTIQUE TROPICAL

by COM last modified Jul 17, 2019 09:49 AM
Juillet 2019 - Les additifs organiques pour plastiques, tels les esters organophosphorés et les bisphénols, ainsi que d'autres contaminants organiques émergents sont de plus en plus détectés dans l'environnement et suscitent des inquiétudes en raison de leur toxicité présumée. Au cours de l'expédition transatlantique "Sargasses II", une équipe de chercheurs du MIO (Marseille) et du LEGOS a prélevé et analysé des échantillons d'eau de mer entre le Cap-Vert et la Martinique. Les résultats indiquent que le fleuve Amazone est une source importante de contaminants organiques dans l'Atlantique Nord tropical.
LE FLEUVE AMAZONE, UNE SOURCE MAJEURE DE CONTAMINANTS DANS L ATLANTIQUE TROPICAL

Pourcentage de masses d eau passant par l estuaire et nombre de jours ecoules entre ce passage et l echantillonnage

Plus d'infos sur le site web de l'INSU

Référence : The Amazon River: A Major Source of Organic Plastic Additives to the Tropical North Atlantic?, Natascha Schmidt, Vincent Fauvelle, Anouck Ody, Javier Castro-Jiménez, Julien Jouanno, Thomas Changeux, Thierry Thibaut and Richard Sempéré, Environmental Science and Technology 53, 7513–7521., DOI: 10.1021/acs.est.9b01585

Contact :

Document Actions

LES SOURCES HYDROTHERMALES PROFONDES STIMULENT DES EFFLORESCENCES DE PHYTOPLANCTONS

by COM last modified Jun 07, 2019 12:33 PM
Juin 2019 - Une équipe internationale révèle pour la première fois la présence d’efflorescences phytoplanctoniques directement stimulées par les apports en fer dissous de sources hydrothermales profondes dans l’océan Austral. Cette découverte a été obtenue en combinant des observations de flotteurs profileurs avec des données historiques d’éléments traces et des données satellitaires d’altimétrie et de couleur de l’océan. Ces observations démontrent que l’activité des sources hydrothermales profondes peut influencer les cycles biogéochimiques de surface de l’océan Austral, et en particulier stimuler la pompe biologique de carbone, une des hypothèses du projet de section SWINGS porté par l'équipe TIM pour 2021 sur le Marion-Dufresne.
LES SOURCES HYDROTHERMALES PROFONDES STIMULENT DES EFFLORESCENCES DE PHYTOPLANCTONS

Sources hydrothermales (2500 m de profondeur) et atteignant des temperatures de plus de 380 C. (C) NERC/NSF Chesso consortium

Plus d'infos sur le site web de l'INSU

Référence : Hydrothermal vents trigger massive phytoplankton blooms in the Southern Ocean, Mathieu Ardyna, Léo Lacour, Sara Sergi, Francesco d’Ovidio, Jean-Baptiste Sallée, Mathieu Rembauville, Stéphane Blain, Alessandro Tagliabue, Reiner Schlitzer, Catherine Jeandel, Kevin Robert Arrigo, Hervé Claustre, Nature Communication, 2019, doi: 10.1038/s41467-019-09973-6

Contact :

Nouveau : Ici le lien vers un poème écrit sur cet article. Etonnant!

Document Actions

DES FLUX CACHE D ELEMENTS CHIMIQUES LE LONG DU LITTORAL MEDITERRANEEN

by COM last modified Jul 17, 2019 09:43 AM
Juin 2019 - Un consortium international piloté par des chercheurs du LEGOS a étudié la connectivité souterraine entre les lagunes côtières bordant le golfe du Lion et le domaine marin côtier. Il a découvert qu’au niveau de la lagune de La Palme, des éléments chimiques pouvaient être apportés à la mer via les circulations souterraines existant au travers du lido (cordon de sable). Ce vecteur constitue une nouvelle source d’éléments chimiques non prise en compte jusqu’à présent dans cette région. Ce mécanisme pourrait être particulièrement important dans le golfe du Lion en raison de la présence le long de ce littoral de nombreuses lagunes côtières séparées de la mer par un lido.
DES FLUX CACHE D ELEMENTS CHIMIQUES LE LONG DU LITTORAL MEDITERRANEEN

Mesure in situ dans la lagune de La Palme

Plus d'infos sur le site web de l'INSU

Référence : Tamborski J., van Beek P. et al., Temporal variability of lagoon–sea water exchange and seawater circulation through a Mediterranean barrier beach, Limnology & Oceanography, Limnology and Oceanography, doi:10.1002/lno.11169, 2019

Contact :

Document Actions

DYNAMIQUE DES ONDES COTIERES SUB-SAISONNIERES DANS LES OCEANS PACIFIQUE ET ATLANTIQUE SUD-EST

by COM last modified Jun 06, 2019 02:27 PM
Mai 2019 - Une équipe de chercheuses du LEGOS et de l’université du Cap (Afrique du Sud) a comparé la variabilité océanique aux échelles de temps sub-‐saisonnières (<120 jours) le long des côtes du Pérou et du Chili d’une part et des côtes de l’Angola et de la Namibie d’autre part. Cette étude explique les similitudes et les différences entre les deux systèmes d’upwelling au regard de leur connexion avec la variabilité équatoriale. Ces régions sont caractérisées par des forçages équatoriaux distincts qui contrôlent la latitude maximale à laquelle la connexion équatoriale peut être détectée avec l’altimétrie.

Retrouvez toute l'actualité ici.

Références

Illig, S., M.-L. Bachèlery & E. Cadier, 2018b: Subseasonal coastal-trapped wave propagations in the southeastern Pacific and Atlantic Oceans: 2. Wave characteristics and connection with the equatorial variability. J. Geophys. Res., 123, 3942–3961. https://doi.org/10.1029/2017JC013540.

Illig, S., E. Cadier, M.-L. Bachèlery & M. Kersalé, 2018a: Subseasonal coastal-trapped wave propagations in the southeastern Pacific and Atlantic Oceans: 1. A new approach to estimate wave amplitude. J. Geophys. Res., 123, 3915–3941. https://doi.org/10.1029/2017JC013539.

Contact : Serena Illig, serena.illig@ird.fr

Document Actions

UNE NOUVELLE OSCILLATION DU NIVEAU DE LA MER DANS L OCEAN INDIEN

by COM last modified Jul 17, 2019 09:42 AM
Mars 2019 - Des chercheurs de l'INCOIS-Hyderabad (Inde) et du LEGOS ont découvert l'existence d'une oscillation du niveau de la mer synchrone à l'échelle de tout l'Océan Indien tropical, aux échelles de temps de 30 à 80 jours, pendant l'hiver boréal (Décembre-Avril). A cette saison, l'Océan Indien échange massivement de l'eau avec l'Océan Pacifique, de façon à faire varier le niveau de l'eau de 4 cm à chaque oscillation. Cette variabilité participe à 30% du changement total de niveau de la mer observé.

Les changements de niveau de la mer peuvent s'expliquer soit par des mécanismes barotropes (qui impliquent toute la colonne d'eau océanique), soit par des mécanismes baroclines (qui sont pilotés par la stratification verticale en densité de la colonne d'eau, et concernent principalement les seules couches supérieures de la colonne d'eau). Il est communément admis que les changements de niveau de la mer barotropes dans les océans tropicaux sont négligeables aux échelles de temps intra-saisonnières (périodes de 30 à 80 jours). Sur la base d'enregistrements in situ de la pression océanique de fond, les chercheurs ont pu mettre en évidence une variabilité significative du niveau de la mer barotrope sur l'ensemble de l'Océan Indien tropical pendant la saison hivernale (Décembre-Avril), avec des amplitudes typiques de l'ordre de 30 à 60% de la variabilité intrasaisonnière totale du niveau de la mer observé. Cette variabilité barotrope est générée par les vents soufflant sur une zone localisée au Nord-Est de l'Australie, lors de phases actives de l'Oscillation de Madden-Julian (MJO). La MJO est une perturbation intra-saisonnière du climat tropical, qui prend la forme d'anomalies de grande échelle du vent et de la convection atmosphérique, qui se propage d'Ouest en Est sur le secteur Indo-Pacifique équatorial en hiver. La nouvelle étude montre que les vents de la MJO déclenchent des ondes océaniques barotropes, qui se propagent beaucoup plus vite que les ondes baroclines (typiquement à plusieurs dizaines de mètres par seconde), envahissent l'ensemble du bassin Indien en quelques heures, ajustant ainsi le niveau de la mer à l'échelle de tout le bassin beaucoup plus rapidement que les océanographes le pensaient jusqu'alors. De part leur forte amplitude, ces fluctuations barotropes jouent un rôle important dans le bilan de niveau de la mer intra-saisonnier du bassin indien. L'océan Indien se nourrit prioritairement du bassin Pacifique auquel il est relié, pour ajuster son niveau de la mer. Ces résultats ont donc également des répercussions potentielles sur le bilan de niveau de la mer de l'ensemble de la région Pacifique. S'agissant d'échanges de masses d'eau entre les différents bassins océaniques, ce nouveau phénomène a une influence sensible sur des paramètres géodésiques globaux tels que les variations de la durée du jour ou encore la position de l'axe des pôles.

Schéma de propagation des ondes barotropes dans l'Océan Indien, générées par les vents de la MJO dans le bassin Nord-Ouest Australien (boite blanche). Les flèches représentent les chemins de propagation des ondes barotropes. En rouge : onde de Rossby planétaire se propageant à 50 m.s−1. En rose : onde de Rossby topographique se propageant le long du talus australien et le long de la dorsale Sud-Est Indienne à 15 m s−1. En jaune : onde de plateau continental se propageant le long de la cote Ouest australienne à 6.5 m s−1. La dorsale Sud-Est indienne empêche la propagation des ondes barotropes vers l'Océan Austral. La bathymétrie est représentée en teintes bleues. Les capteurs de pression de fond (BPR) utilisés dans l'étude sont matérialisés par les symboles jaunes.

Référence : B. Rohith, Arya Paul, F. Durand, L. Testut, S. Prerna, SSVS Ramakrishna and SSC Shenoi, Basin-wide sea level coherency in the tropical Indian Ocean driven by Madden–Julian Oscillation. Nature Communications, doi: 10.1038/s41467-019-09243-5, 2019

Contacts : et

Document Actions

UN CONTROLE DES COURANTS OCEANIQUES DE BORD OUEST PAR LE COUPLAGE MECANIQUE A MESO-ECHELLE

by COM last modified Jul 17, 2019 09:42 AM
Mars 2019 - Une équipe de chercheurs du LEGOS, du LOCEAN et de l’Université de Californie a mis en évidence, à partir de simulations numériques et d’observations, que le couplage mécanique entre les courants de surface à méso-échelle et le vent contrôlait la dynamique des courants de bord ouest en réduisant les interactions entre tourbillons et courants de grande échelle. Afin de mieux prendre en compte les interactions océan-atmosphère dans les modèles océaniques non couplés, les chercheurs proposent de nouvelles formulations qui devraient permettre de corriger des biais classiques présents depuis des années dans les simulations numériques.

Plus d'infos sur le site web de l'INSU

Référence : Renault L., Marchesiello P., Masson S., and McWilliams J.C.: Remarkable Control of Western Boundary Currents by Eddy Killing, a Mechanical Air-Sea Coupling Process, Geophysical Research Letters, 2019, 4 March 2019, https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2018GL081211

Contact :

Document Actions

JOURNEE POUR LE CLIMAT

by Webmaster Legos last modified Mar 19, 2019 04:31 PM
Le LEGOS soutient le mouvement de la jeunesse pour le climat #15mars

Document Actions

LES VARIATIONS DU COURANT NORD (MEDITERRANEE NORD-OCCIDENTALE) OBSERVEES PAR ALTIMETRIE SPATIALE

by COM last modified Jun 03, 2019 12:38 PM
Mars 2019. L'altimétrie spatiale mesure les variations du niveau de la mer et permet d'estimer les courants océaniques de surface au large de manière synoptique, continue et quasi-globale. Grâce aux efforts réalisés par la communauté scientifique et les agences spatiales pour améliorer la disponibilité et qualité des mesures altimétriques près des côtes, une nouvelle étude, publiée dans Ocean Science, montre qu’il est aujourd’hui possible d’utiliser ces mesures pour décrire la circulation océanique et sa variabilité dans le domaine côtier.
LES VARIATIONS DU COURANT NORD (MEDITERRANEE NORD-OCCIDENTALE) OBSERVEES PAR ALTIMETRIE SPATIALE

Courants oceaniques deduits des mesures in situ et de l'altimetrie spatiale

L'altimétrie spatiale a permis d'avancer considérablement dans la connaissance de la dynamique océanique au large. Un enjeu primordial maintenant est de l'intégrer aux moyens d'observation de l'océan côtier et démontrer les applications possibles, tant sur le point scientifique que pour la surveillance de cet environnement soumis à des stress importants.

Ce travail se focalise sur le Courant Nord de la Méditerranée Nord-Occidentale, un courant côtier, étroit (~30-50 km de large), très variable dans l'espace et le temps et qui longe les côtes italiennes, françaises et espagnoles. La méthode utilisée repose sur l'inter-comparaison systématique des mesures altimétriques à la grande quantité d'observations d'ADCP (Acoustic Doppler Current Profiler, permet de mesurer les courants dans la colonne d'eau) de coque, de gliders et de radars HF du réseau d'observation pérenne MOOSE (Mediterranean Ocean Observing System for the Environment). Chaque instrument a sa résolution propre et ne mesure pas exactement « le même courant » mais une fois les différences comprises et quantifiées, il devient possible de combiner leurs informations complémentaires sur la circulation côtière, sur une longue période et sur toute une région. Ainsi, l'altimétrie spatiale, malgré une résolution spatiale plus faible que les autres types de mesures étudiées, permet d'obtenir une vision intégrée des pièces du puzzle fournies par les données in situ sur différentes zones et dates. Elle met en évidence la continuité de la circulation côtière dans cette région, et révèle des branches de recirculation du Courant Nord non détectées dans les autres observations.

Le Courant Nord est clairement observé par tous les instruments avec la même amplitude moyenne. Sa variabilité est aussi échantillonnée mais avec une amplitude différente pour chaque instrument. Malgré sa résolution spatiale faible (6-7 km), l'altimétrie « voit » ~60% et ~55% des variations du Courant Nord, en comparaison de celles mesurées par les gliders et les mesures ADCPs, respectivement. Cette étude montre également qu'avec les nouvelles générations d'altimètre (SARAL/AltiKa) et les mesures altimétriques à plus haute fréquence (20-40Hz), encore sous-exploitées en océanographie, on obtient des estimations du courant côtier généralement encore plus proches de celles des autres instruments de MOOSE.

 

Référence : Carret, A., Birol F., Estournel C., Zakardjian B., Testor P.: Synergy between in situ and altimetry data to observe and study Northern Current variations (NW Mediterranean Sea), Ocean Sci., 15, 269-290, https://doi.org/10.5194/os-15-269-2019, 2019

 

Contact :

Document Actions

QUAND LA NATURE CHAOTIQUE DES OCEANS MASQUE LES TENDANCES REGIONALES DU NIVEAU DE LA MER

by COM last modified Jun 03, 2019 12:38 PM
Février 2019. La hausse récente du niveau de la mer présente une forte variabilité régionale (à l’échelle des bassins océaniques) mise en évidence par l’altimétrie spatiale. Cependant, des chercheurs du LEGOS et d'autres laboratoires français viennent de montrer que ces tendances régionales, en partie forcées par l’atmosphère, peuvent être masquées par la variabilité chaotique des océans, notamment dans les régions de forte activité tourbillonnaire.
QUAND LA NATURE CHAOTIQUE DES OCEANS MASQUE LES TENDANCES REGIONALES DU NIVEAU DE LA MER

Tendances du niveau de la mer (mm/an) entre 1993 et 2015 calculees avec le modele NEMO

Ces résultats suggèrent qu’une grande partie des tendances régionales observées entre 1993 et 2015 ne peut être attribuée de manière systématique aux forçages atmosphériques et donc au changement climatique actuel.

Retrouver l'actu complète sur le site de l'INSU.

Cette publication a été mise en avant par Janet Sprintal (Éditrice du journal Geophysical Research Letters) dans la revue EOS (Earth and Space Science news).

Référence : Llovel, W., Penduff, T., Meyssignac, B., Molines, J.‐M., Terray, L., Bessières, L., & Barnier, B. [2018]. Contributions of atmospheric forcing and chaotic ocean variability to regional sea level trends over 1993–2015. Geophysical Research Letters, 45. doi:10.1029/2018GL080838

Contact :

Document Actions

LES EAUX SOUTERRAINES DE L'AMAZONE ENFIN QUANTIFIEES

by COM last modified Apr 03, 2019 04:27 PM
Janvier 2019. Le bassin de l’Amazone étant difficile d’accès, l’état de ses nappes phréatiques restait quasi inconnu. Mais le mystère est levé grâce à une évaluation réalisée par une équipe internationale liée à plusieurs unités de l’IRD et pilotée par des chercheurs du LEGOS. Un résultat d’autant plus intéressant que l’accès à cette eau douce est un enjeu majeur pour les populations.
LES EAUX SOUTERRAINES DE L'AMAZONE ENFIN QUANTIFIEES

Quantifier et acceder aux eaux douces des nappes phreatiques, un enjeu pour les populations

Plus d'infos sur le site web de l'IRD

Référence :  F. Frappart, F. Papa, A. Güntner, J. Tomasella, J. Pfeffer, G. Ramillien, T. Emilio, J. Schietti, L. Seoane, J. da Silva Carvalho, D. Medeiros Moreira, M.-P. Bonnet, F. Seyler, The spatio-temporal variability of groundwater storage in the Amazon River Basin, Advances in Water Resources, décembre 2018 (https://doi.org/10.1016/j.advwatres.2018.12.005)

Contact : ;

Document Actions